C.E. – Juin 2019

Actualités du CE :

Le C.E. proposera prochainement des places de théâtre au Grand T et à la Fleuriaye. Ces nouveaux partenariats nous permettent d’avoir des places à tarifs préférentiels.

La liste des spectacles sera diffusée prochainement via les circuits d’informations habituels.

Les salariés pourront acheter ces places lors des permanences et au bureau du C.E.

En partenariat avec le Grand T, le C.E, la Semitan et le restaurant API un projet de pièce de théâtre éphémère d’une durée de 55 mns environ sera présentée aux salariés sur temps de la pause déjeuner en septembre/octobre prochain.

Les voyages 2020, ont été validés, il s’agit d’un circuit à Cuba, d’une escapade à New-York, d’un road-trip en Ecosse et d’un séjour famille en Grèce continentale, les dates seront communiquées ultérieurement.

La CFDT souhaite ouvrir la culture théâtrale à l’ensemble des salariés et de leurs ayants-droit.

De nouveaux partenariats avec des salles de spectacles sont en projet.

 

 

Présentation du réseau à horizon 2030 : 

Les projets d’évolutions du réseau dans les prochaines décennies prévoient de connecter les lignes existantes à de nouvelles lignes bus et tram vers la Zac des iles (Rezé – ile de Nantes).

Ce sont des opérations complexes qui demandent la réalisation de nombreuses études de faisabilité. Les décisions seront prises à la suite de ces recherches.

La C5 deviendra une ligne Busway.

La CFDT considère que les projets d’évolution du réseau sont toujours bénéfiques à l’entreprise, mais regrette cette échéance si lointaine qui ne nous permette pas de nous projeter.  

 

Présentation des résultats “affrètement et circuits scolaires” :

Suite à l’appel d’offre lancé par la Sémitan concernant l’affrètement des lignes de bus, voici les lignes qui ont été attribuées aux différentes entreprises :

  • 33, 40, 48, 27 et 42 : Querard
  • 79, 89, 96, 66 et 93 : Brodu
  • 67, 87, 80, 95, 75 et E5 : Keolis
  • 28, 47, 60 et E4 : Lefort
  • E8, 98, 68, 88, 71, E1, 81, 91, 59, 69 : CTA

Le pourcentage d’affrètement est de 26 % pour effectuer un peu plus de 7 millions de Kms.

Certains prestataires devront acheter des nouveaux bus pour répondre au cahier des charges demandé par la Sémitan.

La Sémitan prévoit des contrôles (tous les ans) auprès des affrétés.

La CFDT remarque que le taux d’affrètement évolue d’années en années pour arriver à 26%, taux jamais atteint jusqu’à présent.

La CFDT se préoccupe des conditions de travail des salariés affrétés, qui ne bénéficient pas de la même convention collective que la Sémitan.  

 

 

Présentation du rapport annuel de la médecine du travail :

Mme Neveu annonce avoir vu 1300 salariés, ce chiffre reste stable par rapport à 2017, elle note cependant que les visites occasionnelles (reprise, pré-reprise, à la demande du salarié, de l’employeur ou de la sécurité sociale) sont en hausse : 216 sur 500 visites. Elle nous informe que les visites annuelles ont pris du retard, ce problème devrait être résolu avec l’arrivée d’une infirmière courant septembre. Les 1eres pathologies sont les TMS (trouble musculo squelettique) et risques psycho-sociaux.

La CFDT s’inquiète d’une forte proportion de visites liées aux reprises ou pré-reprises du travail.

 

 

Point sur l’évolution du contrat des Titres Restaurant :

La Sémitan a décidé de dématérialiser les chèques déjeuner. Un appel d’offre est en cours mais accuse un retard de 4 mois. Le titre restaurant reste en l’état (papier) jusqu’en février 2020. La direction prévoie un accompagnement auprès des salariés pour l’utilisation de la nouvelle carte et affirme mettre tout en œuvre pour que celle-ci fonctionne le week-end. La Sémitan a décidé que cette dématérialisation est devenue nécessaire compte tenu des risques de pertes ou de vols. Le salarié n’aura aucune perte de ses avantages.

La CFDT souligne le manque de concertation de la direction avec les organisations syndicales (une fois de plus !) concernant une décision impactant les salariés et l’utilisation de leurs chèques déjeuner.  

 

 

Élus(es) CFDT : Brigitte Bonnet, Gabriel Magner, Gaël Evain, Christophe Cavoleau, François Guilloux, Benoit Dalmar, Laurent Thébault, Jean Marie Loiret, Didier Sauvêtre.

Vous aimerez aussi...