NAO 2019 – réunion 2

Après nous avoir présenté les chiffrages des différentes doléances demandées intersyndicalement, la direction expose ses propositions pour l’année 2019 :

 

Eléments rémunérateurs

En préambule, Le Directeur Général nous propose de revoir l’accord en cours sur la prime vacances qui prévoyait qu’elle augmente de 15 pts en 2019. Il souhaite étaler ces 15 pts sur 3 ans (5 pts/an de 2019 à 2021).

 

En contrepartie, la direction propose de revaloriser :

  • La valeur du point de 1,1 % (mais pas plus que l’inflation)
  • La prime du dimanche de 6 à 6,48 pts (+8%)
  • La prime du samedi de 1 à 25 pts (+25 %)
  • Ticket Resto à 9€ et panier à 5,40€(+ 6 %)
  • La part patronale de la mutuelle de 4,98€ (+ 12 %)
  • Prime polyvalence inspecteur gaz : +5 pts

 

La CFDT a l’impression « qu’on déshabille Pierre pour habiller Paul » … la direction prend l’argent prévu pour la prime vacances (10 pts sur 15 en 2019) pour le « saupoudrer » sur d’autres éléments. La valeur du point 2019 même proposée à + 1,1 %, limitée à l’inflation, restera vraisemblablement sans augmentation du pouvoir d’achat.

 

Conditions de travail

  • Un groupe de travail sur l’organisation du travail (Cycles de travail / repos, 2 fois, prises de congés, anciennetés dans les affectations).
  • Un groupe de travail sur les conditions de travail (relèves, acheminements, locaux, sanitaires, habillement….).
  • Proposition de réétudier le Congé de Fin de Carrière (CFC)

 

Pour la CFDT, cette partie des NAO est limitée à la bonne volonté de la direction de faire avancer les conditions de travail, sans plus de précisions pour l’instant. Si ces groupes de travail accouchaient de réelles avancées, celles-ci seraient mises en œuvre au plus tôt en septembre 2019 et leurs coûts seraient immanquablement reportés sur les NAO 2020.

 

 

Pour la CFDT, ces propositions ne correspondent pas aux revendications intersyndicales :

  • Rien sur la revalorisation polyvalence Tramway
  • Rien de sérieux sur la revalorisation de la prime du samedi
  • Rien pour l’amélioration des déroulements de carrière (techniques, agents co, exploitation, maîtrises…)
  • Rien pour l’amélioration (même sur plusieurs années) des polyvalences (Proxitan, tan-air, coordinatrice mobilité,…)….

 

Suite à la journée de mobilisation (40% de grévistes) du 25 septembre, et suite au changement de directeur, la CFDT attendait de réelles avancées notamment salariales !! Il n’en est rien.

Pour la prochaine réunion de NAO, la CFDT en intersyndicale fera de nouvelles propositions.

(0)

Vous aimerez aussi...